AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Sauter vers:  
 

 EXIT


Et vous, combien d'étoles donneriez-vous à ce drama ?
0 étoile
0%
 0% [ 0 ]
1 étoile
0%
 0% [ 0 ]
2 étoiles
0%
 0% [ 0 ]
3 étoiles
0%
 0% [ 0 ]
4 étoiles
0%
 0% [ 0 ]
5 étoiles
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

Mara*
*staff* The Aramis Stare
*staff* The Aramis Stare

avatar

sérievore
Scenarii : 3510

Jeu 16 Aoû 2018 - 22:14



EXIT
I lived because I couldn't die. I want to start living now.
30 avril - 1er mai 2018

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Informations

Titre français : Inédit
Drama coréen
Genre : Mélodrame, Thriller
Écrit par Park Yeon-hyuk
Produit par Park Hyung-ki
Diffusé par SBS TV (Corée du Sud)
Nombre de saisons : 1
Nombre d'épisodes : 4
Durée d'un épisode : 35 min
Casting

Choi Tae-joon > Do Gang-soo
Woo Hyun > Do Jung-man
Nam Gi-ae > Lee In-sook
Park Ho-san > Hwang Tae-bok
Kim Kyung-nam > Hong Ki-chul
Jeon Soo-jin > Ji Sun-young
Bae Hae-seon > Woo Jae-hee

Résumé


Kang-soo (Choi Tae-joon) a toujours eu une vie malheureuse. Enfant, il a dû regarder sa mère quitter le domicile familial suite aux violences répétées de son père. Adulte, il n'a eu d'autre choix que d'accepter de travailler pour Hwang Tae-bok (Park Ho-san), l'usurier auprès duquel son père avait contracté une dette monstrueuse, dans l'espoir d'effacer celle-ci. C'est là qu'il est tombé amoureux de la belle Sun-young (Jeon Soo-Jin). Malheureusement, celle-ci n'est autre que la petite amie de Tae-bok.

Kang-soo sait désormais que le bonheur lui est interdit. Pourtant, son seul désir est de retrouver sa mère et de mener une vie heureuse. N'arrivant pas à se sortir de l'horrible cauchemar de son existence et le cœur brisé par son amour impossible pour Sun-young, il est sur le point de renoncer à vivre.

C'est alors qu'il trouve une brochure pour des recherches expérimentales dont le titre l'interpelle immédiatement : « Vous voulez être heureux ? ». Voyant cette opportunité folle comme son dernier espoir, Kang-soo se rend au centre de recherche concerné dans l'espoir de goûter enfin un peu au bonheur. Il apprend cependant que celui-ci a un coût exorbitant : 300 000 dollars. Il décide alors de voler l'argent à Tae-bok... Alors que sa vie prend un tournant à la fois plus dangereux et excitant que jamais, arrivera-t-il finalement à connaître le bonheur ?


Mon avis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Il faut admettre que sans Choi Tae-joon, je n'aurais probablement jamais entendu parler de ce mini-drama, somme toute confidentiel (malgré un succès presse & critique exceptionnel). Il faut dire que cet acteur m'a tout particulièrement marquée dans Suspicious Partner dont Milie nous parlait depuis si longtemps et qu'elle a eu l'occasion de me faire découvrir cet été. Son personnage, s'il était un élément comique "moteur" du drama était tout aussi hilarant que touchant, arrivant à me faire passer d'un grand sourire niais à une crise de rires incontrôlée. La large gamme d'émotions à travers laquelle il naviguait si efficacement et son regard, si particulier et tellement expressif, ont suffi à me convaincre que c'était-là un acteur à suivre et de fort près !

Actuellement, sa filmographie se compose essentiellement de seconds rôles comiques, à l'image de celui qu'il campait, justement, dans Suspicious Partner. EXIT est le tout premier drama dont il tient le rôle principal. Chose amusante, il s'agit-là d'un rôle qu'il a justement obtenu suite à une réunion de l'équipe de Suspicious Partner en début d'année où se trouvaient également les producteurs d'EXIT qui ont ainsi eu l'occasion de discuter avec lui et ont été impressionnés par sa maturité et son état d'esprit quant à son métier d'acteur. En effet, certains membres de l'équipe de production d'EXIT étaient aussi dans l'équipe de production de Suspicious Partner et l'ont ainsi incidemment casté lors de cette réunion. On retrouve d'ailleurs au casting d'EXIT, dans un petit rôle, Jang Hyuk-jin qui incarnait l'inimitable Bang de Suspicious Partner. Que demander de plus ? Et s'il est certes surprenant de voir Tae-joon casser la figure de Hyuk-jin et le menacer d'un couteau sur fond de scène intense et violente (quand on connaît le degré de comique de leur duo, so priceless dans Suspicious Partner)... Revoir "Eun Hyuk" et "Bang" ensemble m'aura quand même mis la banane, même si les rôles incarnés ici et le ton du drama sont diamétralement opposés. Mon duo choupinou ! Entre ça et le "mode de casting" de Tae-joon, on peut ainsi dire que la boucle est bouclée !

Et comme je ne regrette pas d'avoir suivi mon instinct au sujet de Tae-joon ! EXIT est "son moment". Celui qui permet à tous de réaliser l'incroyable palette de rôles qu'il est capable d'incarner et la qualité extraordinaire de son jeu d'acteur. Difficile, en le regardant dans ce drama d'imaginer que c'est le même acteur qui campait l'adorkable Eun Hyuk dans Suspicious Partner ou l'attachant Choi Jun-soo dans The Undateables. Et pourtant !

Ce qui m'a vraiment fait craquer chez lui, comme je le disais plus haut, c'est la multitude d'émotions qu'il peut faire passer dans un seul regard. Même dans Suspicious Partner où il jouait un personnage drôle et plein d'humour, son regard était capable à lui seul de dire tout le contraire de ce que son comportement, lui, criait. Cela permettait de mettre en avant toute la fragilité et la tristesse de son personnage derrière son apparente bonne humeur perpétuelle. Et c'est ce qui, selon moi, faisait justement toute la force de son rôle. Peu d'acteurs ont, à mon sens, cette sensibilité-là et une telle palette d'émotions. Et que dire si ce n'est que l'on retrouve précisément cet aspect-là, si spécifique à son jeu, dans EXIT ? Cette scène de l'épisode 3 avec son père et Sun-young, où il commence à comprendre ce qui se passe... Ce regard qui dit tout. La confusion. La compréhension. L'appréhension. La réalité. Inégalable ! Mais le passage le plus représentatif de tout cela reste définitivement la scène de l'épisode 4 où Kang-soo est assis sur la plage. Rien que par les yeux de Tae-joon on sait, on comprend ce qu'il va faire. Le silence qui l'entoure, ses proches qui apparaissent, les regards qu'il leur adresse. Tout est si fort, si vrai, sans mot, sans geste, juste par un regard.

Et quand avec Milie on parle du fait que les acteurs coréens tireraient des larmes à une pierre, inutile de dire que toutes les scènes où Kang-soo pleure (et Dieu sait qu'il y en a) ne pourront jamais laisser insensible. Tae-jun y met une justesse à nulle autre pareille (et pour la scène dans la chambre d'hôtel, je doute à vrai dire qu'il joue vraiment tant les sanglots sont poignants et naturels).

Si Kang-soo est un personnage violent, mal dans sa peau, son regard, lui, crie tellement d'autres choses. Sa peine, son désespoir, son errance dans la vie. Le contraste entre la personnalité qu'il affiche au quotidien et la réalité de ce qu'on lit dans ces yeux est saisissante et bluffante. Malgré son tempérament colérique, malgré ses problèmes, on s'attache immédiatement à ce personnage perdu, en quête d'un sens à donner à sa vie.

EXIT est un drama fondamentalement noir et torturé qui nous entraîne dans les méandres de l'esprit humain. A bien des égards il m'a rappelé des œuvres comme Inception ou Eternal Sunshine of the Spotless Mind. Tae-joon y joue un personnage complexe, torturé, brisé par les épreuves de la vie, aux antipodes des joyeux drilles qu'il avait jusque-ici l'habitude de camper. Le changement est aussi radical qu'impressionnant ! L'histoire, en elle-même, est plutôt sombre et laisse peu de place, justement, à l'espoir, dans cet espèce de huis-clos étouffant. Pourtant, le personnage de Kang-soo passe d'un extrême à l'autre : du plus déchirant désespoir à une euphorie presque maladive. Comme lui, on navigue sur l'échelle des émotions d'un point à l'autre et on essaye de distinguer le vrai du faux dans cet univers de faux-semblants.

Dès la fin de l'épisode 1, à l'hôpital, on sent que les choses ont changé. En ce qui me concerne, j'étais convaincue qu'il n'était pas vraiment ressorti du centre la première fois qu'il s'y est rendu et que donc tout ce qui suit relève précisément du "domaine du rêve". C'est pour cela que je n'étais pas vraiment surprise de voir ses yeux subitement changer de couleur quand il se réveille à l'hôpital, laissant supposer que quelque chose se trame déjà. Mais je ne m'attendais pas du tout au retournement de situation fulgurant de l'épisode 3 (par contre on ne voit pas ce que le big vilain vient faire dans le schmilblick avec le médecin). Voyant que cela semblait "si évident", j'avais un peu peur que le drama (pour court qu'il soit), ne traîne trop sur ce mystère et au final, dès l'épisode 2, le voile est définitivement levé quant au fait que Kang-soo est bel & bien dans l'univers du rêve... Et si tout s'y passe à merveille pour lui, dans la vraie vie les difficultés ne font que commencer !

J'ai aussi apprécié le fait que justement, "le bonheur parfait" ne lui soit initialement pas donné comme dans un conte de fée. Au final, sa vie se poursuit exactement sur la lancée de ce qu'elle était mais certains choix lui permettent de s'en extraire. Ce n'est pas comme si d'un coup de baguette magique tout devenait rose bonbon et parfait. Ça rend les choses plus crédibles (et entretient plus longtemps un semblant de mystère dans l'épisode 2).

L'épisode 4 est un roller-coaster d'une émotion et d'une intensité rares... Tae-joon et Woo Hyun sont tout simplement extraordinaires, l'un comme l'autre. Difficile de retrouver derrière ce père alcoolique qui trouve sa rédemption au bord de la mort, l'hilarant meilleur ami du père de Young-shin dans Healer. Leurs scènes sont incroyables. Leurs échanges de regards, leurs silences, les mots qu'ils se disent dans une larme. Superbe ! Et bien évidemment, cette ultime rencontre... On ne sait au final pas vraiment où se situe Kang-soo mais j'aime à croire qu'il s'est extirpé de ce monde de faux-semblants, que comme son père le lui demandait, il a décidé de faire face à sa vie pour toute misérable qu'elle puisse être. Que Kang-soo revienne pour ce père qui l'a si souvent détruit enfant, pour vivre avec lui ses derniers mois, ça n'a pas de prix. Leur dernier échange de regard m'a juste... achevée (et oui, je l'admets, bien fait pleurer aussi).

De tous les dramas que j'ai pu voir jusque ici, EXIT est définitivement le plus fort, le plus ancré dans une réalité "sans strass ni paillettes" où la misère humaine (physique ou sentimentale) est à chaque coin de rue, de tous les plans qui suivent, pas à pas, l'errance de Kang-soo. Le drama est continuellement vu au travers des yeux de son héros, ce qui en fait sa plus grande force.

Inutile de dire que j'ai immédiatement compris l'engouement des critiques et des spectateurs pour ce mini-drama sans prétention (qui relève d'ailleurs plus du téléfilm que du drama au regard de sa durée). Tous ont été unanimes quant à la qualité de ce divertissement et surtout, le jeu incroyable de Tae-joon. Sa prestation est littéralement à couper le souffle d'un bout à l'autre.

Et si le drama souffre bien de quelques défauts (l'épisode 3 traîne un peu en longueur par moments notamment), on les oublie très aisément ! Et si je pouvais mettre dix étoiles à EXIT, je le ferais aisément tant ce petit drama m'a soufflée à tous les niveaux et me laisse émotionnellement chamboulée.

Je n'espère qu'une chose : que ce très beau rôle et ce succès tant critique que populaire lui ouvrent désormais les portes des premiers rôles. S'il est un acteur d'exception dans les rôles de second plan de meilleur ami loufoque et attachant, EXIT nous a prouvé qu'il avait toute sa place en tête d'affiche.

Un acteur définitivement à suivre, pour, je l'espère, de très belles aventures télévisuelles ! Comme ce prochain drama dont il aura enfin le rôle principal *mode fangirl on*.



Vidéos

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Streaming légal

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
----------- Bang & Eun-Hyuk, sailing away with the Bong-Hee/Ji-Wook ship
 

EXIT


Sauter vers: